RT 2012


De tous les secteurs économiques, celui du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France (42,5 % de l’énergie finale totale) et génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). La facture annuelle de chauffage représente 900 € en moyenne par ménage, avec de grandes disparités (de 250 € pour une maison « basse consommation » à plus de 1 800 € pour une maison mal isolée).

Voici les principales sources de perte de chaleur d’une maison mal isolée :

Ces déperditions pèsent lourdement sur le pouvoir d’achat des ménages et leurs coûts vont augmenter dans les années à venir avec la hausse du prix des énergies.

Après la mise en place de la réglementation thermique de 1974, la consommation énergétique des constructions a été divisée par deux. La dernière réglementation thermique, dite RT 2012, en vigueur depuis le 01 janvier 2013, a divisé cette consommation à nouveau par trois. La RT 2012 fixe le plafond de la consommation énergétique à 50kWhep par m² et par an pour les maisons individuelles en Maine et Loire. Cette évolution permettra de prendre le chemin des bâtiments à énergie positive en 2020.

Exigences pour respecter la RT 2012

La réglementation thermique 2012 est avant tout une réglementation d'objectifs  et  comporte :


Engagements de MTC

La RT 2012 institue une obligation de performance énergétique pour laquelle sont responsabilisés à la fois le Maître d’Ouvrage et les intervenants à l’acte de construire, tels que maîtres d’œuvre, constructeurs et promoteurs …

MTC s’engage à réaliser pour tous ses clients les démarchent et études nécessaires pour le respect de la norme RT 2012 :

Vos plans personnalisés en 48 heures !

MTC s’engage à réaliser les plans personnalisés de votre future maison en 48 heures à partir du 1er rendez-vous avec l’un de nos conseiller en habitat. Les plans ainsi présentés ne tiendront pas compte des spécificités du terrain (telles que vide sanitaire, par exemple), sauf mention expresse de la part du client.

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires