étapes-projet-de-construction-maison-mtc
06.06
2017


La construction d’une maison individuelle est un projet qui demande une chronologie précise et qui se concrétise en plusieurs mois. Il est bon, avant de se lancer, de connaître les différentes étapes qui vous amèneront dans votre nouveau chez vous.


1- Préparation du plan de financement :

Le plan de financement est une étape très importante de votre projet de construction. Il vous permet de prévoir toutes les dépenses nécessaires à votre construction ainsi que les frais annexes comme les frais de notaire, les différentes taxes, l’assurance dommage ouvrages, les raccordements des compteurs d’eau et d’électricité, les frais de viabilisation du terrain.

Il vous faut donc déterminer votre apport personnel pour évaluer votre capacité d’emprunt.
Pour pouvoir concrétiser votre projet de construction de maison, vous devez bien maîtriser votre financement. Pour se faire, il est nécessaire d’obtenir les prêts dont vous avez besoin, de justifier de vos ressources afin que votre constructeur puisse vous accompagner dans le montage de votre dossier. À ce stade, nous pouvons également vous présenter les différentes aides et dispositifs fiscaux qui sont mis à votre disposition pour vous permettre de financer votre projet dans les meilleures conditions.
Par exemple, vous pouvez peut-être prétendre au PTZ, le Prêt à taux Zéro en vigueur depuis le 1er janvier 2016.

 


2- La recherche foncière (terrain) :

L’emplacement du terrain est primordial. De ce choix dépendra votre organisation à venir et votre confort. Votre projet de construction doit être en adéquation avec le terrain et votre constructeur vous guidera dans ce choix.
Bien choisir votre terrain est la 1ère étape à la concrétisation de votre projet.
Étudiez bien sa localisation, ainsi que toutes ses caractéristiques :

– Orientation
– Exposition
– Vue
– Environnement
– Végétation
– Taille
– Pente
– Nature du sol
– Accès

Cela vous permettra de vérifier si le terrain est adapté à vos attentes et que vous pourrez y bâtir une maison adaptée à vos besoins.
Votre constructeur vous aide dans ce choix et détermine avec vous plusieurs points comme la position de votre maison sur le terrain ou encore son orientation, le tout dans le respect des règles d’urbanisme.

 


3- La réalisation des plans :

Afin que votre constructeur, et plus précisément son bureau d’études puisse réaliser des plans correspondants à vos attentes, vos besoins et votre budget, vous devez savoir quel type de maison vous désirez.

Plain-pied ? Étage ? Traditionnelle ? Contemporaine ?

Les plans de votre maison devront également être adaptés à votre terrain et sa surface, sa pente, son orientation.
Pour que vos plans vous ressemblent et l’agencement de votre maison aussi, choisissez la disposition des pièces et leur surface en fonction de vos préférences et de votre mode de vie. C’est cela qui fera que votre maison sera personnelle et adaptée.

C’est aussi grâce aux plans que vous pourrez placer vos ouvrants (portes, fenêtres, baies…).
L’élaboration de plans doit être faite par des professionnels car il y a des critères et des dispositifs techniques à respecter pour la faisabilité de votre projet.
N’hésitez surtout pas à faire part de vos envies à votre constructeur !

 

4- Chiffrage et notice descriptive :

La notice descriptive est un document encadré et technique, qui décrit les travaux qui seront effectués pour votre construction de maison, les différents matériaux que vous avez choisis, les équipements de votre maison comme par exemple tout ce qui a trait à la maison connectée (domotique).

Toutes les caractéristiques techniques y sont décrites. Cette notice doit être signée par le constructeur et par le maître d’ouvrage. C’est un document qui vous sera fourni en plus de votre CCMI.

Vous connaîtrez ainsi l’ensemble des prestations de votre future maison.
Le prix de votre maison est défini au bureau d’études par des métreurs professionnels à partir des choix des matériaux, des surfaces, ses différentes prestations, des travaux…

 


5- La signature du contrat :

Un des avantages d’un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI) et que vous faites le choix d’avoir un seul interlocuteur pour opter pour un prix ferme et définitif !
Il y a 2 types de contrat : le contrat avec fourniture de plan et le contrat sans fourniture de plan.

Avec plan : le constructeur propose le plan avant de construire la maison et il est le concepteur du projet. Les plans sont la propriété intellectuelle exclusive du constructeur.
Sans plan : le constructeur construit la maison d’après le plan que vous lui avez fourni, il n’est pas le concepteur du projet.
Chez MTC, nous faisons toujours signer des CCMI avec plans. La réalisation des plans en interne par notre bureau d’étude fait partie de l’accompagnement que nous proposons.

Quand vous signez 1 CCMI, qui est le contrat le plus courant en matière de construction, vous êtes protégé en tant que maître d’ouvrage.

Votre contrat comprend :

Le CCMI avec
– Le prix TTC définitif.
– La notice descriptive avec le coût des travaux que vous avez décidé de réaliser vous-même.
– Le plan de votre maison et la notice descriptive.
Ainsi, vous pouvez retrouver les vues en plans, les côtes utiles, les surfaces des pièces, les travaux d’adaptation du sol et de raccordement.
Vous avez une vision sur les travaux compris dans le prix et le coût des travaux restant à votre charge.
– Le déroulement des travaux avec les dates et délais.
– Les pénalités de retard pour le constructeur et vos garanties notamment celle de livraison.
– Le paiement et ses échelonnements.
– Les conditions suspensives.
– Les assurances et garanties

Constructeur : assurance responsabilité professionnelle et décennale, de parfait achèvement, de bon fonctionnement, de paiement des sous-traitant.

Maître d’ouvrage (vous) : assurance dommage ouvrage.
– Une notice d’informations.

Le CCMI engage le maître d’ouvrage, le constructeur, un garant (ex : établissement de crédit), un préteur (si vous empruntez), les entreprises sous-traitantes.
Vous avez un délai de rétractation de 10 jours à partir de la réception du contrat signé, du plan, de la notice descriptive et de la notice d’informations.

 


6- Dépôt du permis de construire :

Pour la construction de votre maison, vous devez absolument obtenir de l’administration un permis de construire. Cela afin de vérifier si votre projet est conforme aux législations et réglementations en matière d’urbanisme.

Vous ou votre mandataire (votre constructeur par exemple) devrez déposer la demande à la mairie.
Le récépissé mentionne également que la mairie dispose d’un mois pour demander les éléments manquants.
S’il y a des pièces manquantes, vous avez 3 mois pour les fournir, sinon votre projet sera refusé.
Le délai d’instruction de la demande est de 2 mois à compter de la réception du dossier. Cependant, ce délai peut être prolongé dans certains cas, notamment dans les secteurs protégés par les bâtiments de France.

Le permis doit être affiché à la mairie dans les 8 jours qui suivent la décision ou la non opposition, pendant 2 mois. Il doit aussi être affiché sur le chantier et être visible depuis la voie publique pendant toute la durée des travaux.
Attention au risque de recours aux Tiers qui peut s’exercer pendant une période de 2 mois suivant l’affichage sur le terrain.


7- Montage et obtention du prêt bancaire :

Pour financer votre projet de construction, vous allez sûrement devoir compléter votre apport personnel par un prêt bancaire. Vous pouvez faire appel à un courtier qui vous aidera à comparer les coûts de différents prêts en démarchant plusieurs banques. Vous avez ainsi les meilleures conditions de financement.

Ensuite, après avoir sélectionné la meilleure proposition de financement, il faudra monter le dossier de financement en fournissant à la banque les éléments pour votre souscription de prêt : revenus, capacité d’épargne, stabilité professionnelle, etc.
Quand ce dossier est monté, la banque édite une offre de prêt.

 

8- Réunion technique de mise au point avant le démarrage des travaux :

À ce stade, vous avez récupéré votre permis de construire en bonne et due forme, il a été accordé et vous a été délivré par la mairie.
C’est à ce moment que vous aurez une réunion technique avec votre constructeur, afin de faire une mise au point avant le démarrage des travaux.

Cette réunion, en présence de votre conseiller habitat et de votre conducteur de travaux (que vous rencontrerez pour la 1ère fois), vous permettra de relire intégralement votre contrat et votre descriptif et également de confirmer les équipements de votre maison (carrelages, sols, appareillages, emplacement des prises électriques, éclairage, motorisation, arrivées d’eau, cloisons intérieures, sens d’ouverture des portes, teintes des huisseries, volets, gouttières, hottes, évacuation, cuisine aménagée, enduit, couleurs etc.). C’est cette réunion qui vous permet de valider les différentes options de votre maison pour votre bien-être au quotidien.

Vos interlocuteurs répondront à toutes les interrogations que vous avez concernant le chantier.
Pour pouvoir démarrer votre chantier vous devez réunir les conditions suspensives suivantes : être propriétaire du terrain (qui doit être borné et accessible, avec un branchement d’eau), avoir vos prêts accordés, avoir obtenu votre permis de construire, avoir souscrit à une assurance dommages ouvrage et avoir obtenu une attestation de garantie de livraison de la part de votre constructeur.

 

9- Acte authentique chez le notaire :

C’est une étape importante de l’achat d’un bien. C’est le moment où vous devenez officiellement propriétaire de votre terrain. Le notaire authentifie l’acte de vente. Vous aurez à prévoir des frais de notaire dans votre budget.

Puis, le notaire vous demande un déblocage des fonds en fonction de l’avancée des travaux :

La grille d’appels de fonds pratiquée par MTC mentionne six appels de fonds au lieu de neuf comme prévoit le contrat de construction de maison individuelle :
• 0% à la signature
• 0% au dépôt du permis de construire
• 0% à l’ouverture de chantier
• 25% à l’achèvement des fondations
• 40% à l’achèvement des murs
• 60% à la mise hors d’eau
• 75% à l’achèvement des cloisons
• 95% à l’achèvement des travaux d’équipements

 

10 – Le démarrage du chantier de construction :

Votre constructeur MTC s’engage à vous livrer votre maison en respectant les délais convenus dans le CCMI. Ils commencent à l’ouverture du chantier transmis à la mairie. Il est possible que votre constructeur vous livre votre maison plus tôt que prévu. MTC vous laisse l’accès au chantier afin que vous puissiez le visiter tout au long de la construction. Votre chantier sera suivi du début à la fin par le conducteur de travaux en charge de votre dossier.

Ne soyez pas trop impatients, car pour une construction de qualité, la maison a besoin de se stabiliser durant les différents stades d’avancement. Les intempéries peuvent également ralentir le chantier et cela est bien sûr indépendant de la volonté du constructeur. Si vous désirez des travaux supplémentaires, un avenant sera établi et cela peut également allonger le délai de construction.

Si vous avez la moindre question durant les travaux, n’hésitez pas à contacter directement votre conseiller habitat ou votre conducteur de travaux.

 

 

11- Pré-réception :

Cette étape est une visite de la maison avant la livraison finale. Avec votre conducteur de travaux, vous faites le point sur les travaux et les finitions pour anticiper la réception.

 


12- La livraison de votre maison MTC :

Enfin, le jour que vous attendez tant arrive.
Le jour de la réception, vous vérifiez avec votre conducteur de travaux que toutes les finitions et travaux listés à la pré réception sont effectués. Votre conseiller habitat est également présent. Vous signerez un procès-verbal de livraison.

C’est à partir de la remise des clés que commencent vos garanties dommages ouvrage, décennale et de parfait achèvement.
Votre constructeur vous remet différents documents comme les notices d’emploi et d’entretien de votre maison, de ses équipements et les informations sur le SAV. Il vous accompagnera dans les dernières démarches administratives pour clôturer le chantier.
Vous pouvez désormais emménager dans votre nouveau chez vous !

Adeline HAMONET, MTC communication.
Votre maison va faire des jaloux !

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

PARTAGER


Nos derniers
terrains

Fontaine-Guérin (49)

À partir de:
30 000€

prix 630m²




Terrain constructible Fontaine-Guérin (49250) - Idéalement situé -  630 m² - 30000 €

Villevêque (49)

À partir de:
54 600€

prix 446m²




Terrain constructible Villevêque (49140) - Jolie parcelle -  446 m² - 54600 €

Bauné (49)

À partir de:
56 000€

prix 870m²




Terrain constructible Bauné (49140) - Bel environnement -  870 m² - 56000 €

Châteauneuf-sur-Sarthe (49)

À partir de:
42 000€

prix 656m²




Terrain constructible Châteauneuf-sur-Sarthe (49330) - Terrain constructible Châteauneuf-sur-Sarthe (49330) 656m2 -  656 m² - 42000 €

Châteauneuf-sur-Sarthe (49)

À partir de:
39 230€

prix 567m²




Terrain constructible Châteauneuf-sur-Sarthe (49330) - Beau terrain -  567 m² - 39230 €
Nos dernières
maisons

Fontaine-Guérin (49)

À partir de:
146 000€

prix
91.62m²
prix 3



Terrain 630 m² + maison 91 m² - Fontaine-Guérin (49250) - 146000 €

Villevêque (49)

À partir de:
161 300€

prix
77m²
prix
15m²
prix 2



Terrain 446 m² + maison 77 m² - Villevêque (49140) - 161300 €

Bauné (49)

À partir de:
162 700€

prix
77m²
prix
15m²
prix 2



Terrain 870 m² + maison 77 m² - Bauné (49140) - 162700 €

Châteauneuf-sur-Sarthe (49)

À partir de:
217 000€

prix
133m²
prix
25m²
prix 4



Terrain 656 m² + maison 133 m² - Châteauneuf-sur-Sarthe (49330) - 217000 €

Châteauneuf-sur-Sarthe (49)

À partir de:
137 130€

prix
73.34m²
prix
16m²
prix 2



Terrain 567 m² + maison 73 m² - Châteauneuf-sur-Sarthe (49330) - 137130 €

Enregistrer


209 avenue Pasteur
49 100 ANGERS
Tél : 02 41 60 49 20

250 Rue Jean Mermoz, Bâtiment C
44150 ANCENIS
Tél : 02 40 83 67 06

17 boulevard Delhumeau Plessis
49 300 CHOLET
Tél : 02 41 29 03 04

29 Rue Dacier
49 400 SAUMUR
Tél : 02 41 40 20 20